Nouveautés sur le site

Retour à la page d’accueil du site : http://www.geriatrie-albi.fr

Dernière mise à jour le 20 novembre 2017

Les éléments les plus récents apparaissent en premier dans la liste ci-dessous :  

Le 20 novembre 2017 :

Un espoir se fait jour : trouver des agonistes des récepteurs µ qui auraient moins d’effets respiratoires et gastro-intestinaux que les opioïdes classiques. Voir schéma et références.

Le 15 novembre 2017

la déclaration d'Edinburgh de l'AMM (2000) relative à la peine de mort.

Le 8 novembre 2017 : 

Lien vers les documentaires et films remarquables 

Le 7 novembre 2017

Lien vers la chaîne vidéo de l'auteur de ce site 

Le 23 octobre 2017

Annie de Vivie publie un guide pour les aidants : http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/france-info-seniors/franceinfo-seniors-devenir-aidant-en-10-conseils_2408231.html

Le 29 septembre 2017

·         Un projet notable de maison de vie et de répit dans le Tarn (France)

Le 24 août 2017

The ethics of postoperative pain management: Mapping nurses' views

Intéressante étude franco-américaine, parue en 2017, sur les opinions  des infirmières hospitalières quant à la répétition des antalgiques en phase post-opératoire à la demande du patient. Leur point de vue a été comparé avec celui de non-professionnels, de médecins et d’autres professionnels de santé, aides-soignants et psychologues : 138 infirmières, 32 aides-soignantes, 33 médecins, 23 psychologues, et 169 non-professionnels ont participé.

Quatre opinions significatives ont été dégagées : la plupart des infirmières (57 %) ont considéré qu’un refus n’est pas acceptable, quelles que soient les circonstances.  Une importante minorité des participants, mais 52 % des médecins, ont considéré que le refus était  acceptable si le niveau de douleur est bas et si le risque de iatrogénie est élevé. Les autres participants, surtout les non-professionnels, ont estimé que le refus est acceptable chaque fois  qu’un risque d’effet secondaire, grave ou même léger, était présent.

Commentaires : voici des résultats qui iraient à l’encontre de l’idée dominante, à savoir la moindre des sensibilités des professionnels à la douleur d’autrui.

Source :

Cano Romero MD, Muñoz Sastre MT, Quintard B, Sorum PC, Mullet E. The ethics of postoperative pain management: Mapping nurses' views. Int J Nurs Pract. 2017 Apr;23(2).

Mapping French people and health professionals' positions regarding the circumstances of morphine use to relieve cancer pain

Faut-il administrer de la morphine aux patients cancéreux en phase terminale ? Cette question semble triviale en 2017. Le mérite des auteurs est de l’avoir posée en France à 120 non-professionnels et à 30 professionnels de santé.

En tout, 91% des participants sont d’accord avec cette attitude quand le score de douleur est élevé (7 ou davantage sur une échelle numérique de 10) si la décision d'accroître la dose d’antalgique est prise collectivement. Ce pourcentage chute à 69 % si l’équipe n’est pas impliquée dans la décision et à seulement 40 % si le score est bas (4 sur 10). Conclusion des auteurs : si une opposition à l’utilisation de la morphine existe, elle n’est pas liée à un refus de la morphine en soi mais aux circonstances de son utilisation.

Source :

Mazoyer J, Sastre MTM, Sorum PC, Mullet E. Mapping French people and health professionals' positions regarding the circumstances of morphine use to relieve cancer pain. Support Care Cancer. 2017 Sep;25(9):2723-2731.

Le 1er août 2017

Une novlangue idéologique

Le 12 juillet 2017. 

1.      Fin de l'actualisation du site : nombreuses améliorations de forme dont la révision des liens.

2.      Un patient souffrant de maladie d'Alzheimer ou de maladie apparentée parvenues au stade de désorientation avec errance devrait certainement  être porteur, quand ceci est réalisable, des renseignements contenus dans le document suivant :

www.geriatrie-albi.com/carte_urgence_Alzheimer.pdf

Le 23 juin 2017 :

Un bon rapport omega6/oméga 3 est actuellement recherché en prévention dans le domaine nutritionnel. Selon Sibille (Sibille, 2017) ce rapport  au niveau plasmatique serait corrélé avec la sévérité du retentissement de la gonarthrose. L’hypothèse physiopathologique repose sur le rôle bénéfique des oméga 3 et sur celui, délétère, des oméga 6. Reste à définir si ces résultats auront une incidence thérapeutique.

 

Source : Sibille KT, King C, Garrett TJ, Glover TL, Zhang H, Chen H, Reddy D, Goodin BR, Sotolongo A, Petrov ME, Cruz-Almeida Y, Herbert M, Bartley EJ, Edberg JC, Staud R, Redden DT, Bradley LA, Fillingim RB. Omega-6: Omega-3 PUFA Ratio, Pain, Functioning, and Distress in Adults with Knee Pain. Clin J Pain. 2017 May 24.

Le 5 juin 2017, des ouvrages à lire :

Trivalle2017

Tri

100

Kir2014

Micas Alzheimer 20162016

 

le 22 mai 2017 : conférence à Cahuzac-sur-Vère le 6 octobre 2017

www.geriatrie-albi.com/Maquette_Programme_6_octobre_17.pdf

le 27 avril 2017 :
http://bioethique.com/index.php/relationmedecinmalade/lerefusdesoins/148-ilrefusetoutmemedeselaver

 

le 23 mars 2017.

Le retour d’une vieille connaissance : le méthoxyflurane

Voici une antalgique de retour : j’eus l’occasion de l’utiliser en anesthésie avant son retrait du marché. Il permettait une économie notable d’opioïdes. Le voici à nouveau pour l’analgésie en urgence.

http://www.cnrd.fr/Analgesie-d-urgence-le.html?id_rub=1340&utm_source=All&utm_campaign=CNRD-NEWSLETTER+n%C2%B012&utm_medium=email

le 19 février 2017 :

Résultats d’une étude norvégienne montrant les possibilités de réduction des médicaments après prothèse totale de hanche : sont réduits les antalgiques dont les AINS et les opioïdes, les hypnotiques et les anxiolytiques mais non les antidépresseurs.

Commentaires personnels : la chirurgie de la hanche peut être un bon moyen de réduire la polymédication chez une personne âgée.

 

Source : Blågestad T, Nordhus IH, Grønli J, Engesæter LB, Ruths S, Ranhoff AH, Bjorvatn B, Pallesen S. Prescription trajectories and effect of total hip arthroplasty on the use of analgesics, hypnotics, antidepressants, and anxiolytics: results from
a population of total hip arthroplasty patients.
Pain. 2016 Mar;157(3):643-51.

 

le 11 février 2017 : publication par l'auteur de ce site dans la revue NPG à propos de l'anesthésie générale au cours de la maladie d'Alzheimer. 

Possibilité de lecture gratuite jusqu'au 31 mars 2017 : 

https://authors.elsevier.com/a/1UX9l5o2-h48hZ

Référence : Pradines B. Anesthésie générale et maladie d’Alzheimer : un autre coupable ? NPG Vol 17 - N° 97 , P. 1-4 - février 2017

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrire à l'auteur du site : Bernard Pradines écrire

Retour à la page d’accueil du site : http://www.geriatrie-albi.fr